« Revenir à la catégorie divers

Projet : Réaménagement et extension de l'Abbaye Sainte Marie de Maumont

Lieu : Juignac (16)
Maître d'ouvrage : Abbaye Ste Marie de Maumont
Surface : 3 729 m²
Coût des travaux : 1 831 000 € HT
Phase : Achevé Juin 2010

Description du projet :

Au milieu d'une vaste propriété de terres vallonnées dont une partie à vocation agricole s'est développée depuis les vestiges d'un château du 15é siècle, l'abbaye sainte Marie de Maumont qui abrite depuis 1957 une communauté religieuse dont les sœurs observent la règle de St Benoît. A l'initial le projet s'articulait autour de l'amélioration de l'hébergement existant et, pour le confort des sœurs vieillissantes et notamment celle qui subissent un handicap, à la création d'une unité spécifique se rapprochant du programme d'un EHPAD.

De son fonctionnement en liaison avec les lieux d'hébergement actuels et des possibilités d'implantation sur le terrain, s'est imposé un projet se développant autour d'une aile d'hébergement en parallèle de l'existant (à l'Est) définissant, avec un corps bâti refermant la composition et abritant l'Accueil des visiteurs et le Magasin, un patio végétalisé et réservé à la communauté au sein de la « clôture », lieu de recueillement et de déambulation. C'est dans le souci de préserver le site et d'estomper, en recomposant l'ensemble et en ouvrant l'espace public, l'apparente massivité et la rigueur de l'aile existante à l'Ouest que nous avons mené notre réflexion. L'importance d'une circulation aisée entre les différents lieux de recueillement et de repos de la communauté et la prise en compte d'une forte déclivité nous a permis de composer des espaces alliant l'ouverture sur l'extérieur pour l'accueil des retraitants et la nécessaire quiétude pour le recueillement de la communauté. Le parti du projet se résume dans l'élancement et la régularité des baies de la façade principale et la composition de la paroi séparant le parvis ouvert aux fidèles, du patio réservé à la Communauté : alliant vitrage à texture et parements métalliques calepinés et découpés pour y inscrire en pleins et en déliés la règle de St Benoit, cette double paroi laisse deviner de part et d'autre la silhouette de chaque univers et affirme avec sobriété les principes de vie de la communauté dans le contexte remarquable du paysage environnant.